La nouvelle saison "Sur le Sentier des Arts 2019" se déroulera du 27 juillet au 17 août. Venez découvrir les 5 artistes qui partageront notre été à Billiers.

 

De 10h30 à 12h30 et de 14h30 à 18h30.

Sur le Sentier des Arts


Une initiative communale

Tous les ans, la commune de Billiers organise les mois de juillet et d'août une exposition

Un site historique étonnant

Dans un lieu chargé d'histoire et de charme, la Chapelle du Domaine de Prières accueille l'exposition

Une rencontre avec des artistes

Chaque semaine, Le Sentier des Arts vous propose la rencontre avec les œuvres d'un peintre et d'un sculpteur.



Saison 11 - 2019

Semaine 1 : du 27 juillet au 2 Août 2019

Franck Lesieur

 

Mon travail se concentre sur le vivant et la condition humaine, il est essentiellement en noir et blanc. 

 

J’utilise la figure animalière, humaine et l’écriture pour exprimer des interrogations, établir des constats et ouvrir des possibles sur ce que nous sommes, ce qui nous définit et ce que nous voulons devenir.

 

Mes écrits souvent des allégories, de la poétique et parfois des citations sont des Calligraffitis. Ils sont la rencontre de deux mondes, la calligraphie traditionnelle asiatique et le tag. Ils deviennent une abstraction, un ballet de gestes, des mots-signes, des traces. 

En Août 2017 j’ai présenté l’exposition « Anthropomorphe » à la galerie « Les Bigotes » à vannes sur la thématique des grands singes comme miroir de l’homme. Nous regardons l’animal qui nous regarde, écho d’un triste devenir…

 

En 2018 je suis intervenu sur le projet « DéDale rive gauche » à Vannes en créant l’œuvre « Gorilla » sur la cage de verre avec de l’encre acrylique blanche à l’entrée du bâtiment. Un travail tout en transparence créant le trouble par effet de miroir, d’apparition et de disparition en fonction de la lumière. Qui du gorille ou de l’homme est en cage ? Un clin d’œil à l’exposition « Anthropomorphe ».  

 

J’ai également réalisé un box au rez-de-chaussée, l’espace d’exposition du DéDale, intitulé « Prédation ». Il traite de la profonde condition de prédateur que possède l’homme en m’appuyant sur la figure du tigre, symbole de tueur sanguinaire, pour nous interroger sur qui du tigre et de l’homme est le véritable prédateur ? Les animaux ont le malheur d’avoir l’homme pour prédateur et là où eux sont restés des prédateurs, l’homme lui est devenu destructeur. 

 

Enfin, fin 2018, début 2019 j’ai présenté l’exposition « Ab.Origine » de manière assez confidentielle sur une semaine à l’IFAT à Plescop, Ecole supérieure d’architecture intérieure de Bretagne, où j’enseigne toutes les techniques de dessins et de créations plastiques. J’ai convoqué ici les peuples premiers, témoins et derniers passeurs des valeurs d’une humanité raisonnée devenue destructrice. Nous avons su être à l’écoute du vivant et malgré tous ces magnifiques progrès qu’en est-il aujourd’hui ? Pour savoir où l’on va, il faut comprendre et ne pas oublier d’où l’on vient. 

 

C’est la continuité de l’exposition « Ab.Origine » que je souhaite présenter au Domaine de prières sur « le sentier des arts ». 

 


Semaine 2 : du 3 au 9 Août 2019

Amélie Vogel

 

DEMARCHE ARTISTIQUE : 

Dans la série MIXITIES, il est question de bidonvilles, d’usines, de ports, d’îles, d’endroits imaginaires comme autant de lieux éphémères faits de bric et de broc, symptômes d’une urbanisation galopante, qui interrogent la place que prend (ou s’octroie ?) l’homme dans la nature. Ces nouveaux espaces incontrôlés, déraisonnés, à la dérive exponentielle, ne sont-ils pas objets de poésie eux aussi ? A mi-chemin entre art figuratif et art abstrait, je tente de retrouver la poésie et l’harmonie, là où on ne l’attend pas. 

Pour illustrer ces questionnements, la peinture à l’huile reste mon medium de prédilection, mais j’aime parfois brouiller les pistes à l’aide de techniques mixtes. Le spectateur est ainsi invité à se demander ce qu’il regarde vraiment : peinture ou construction ? Volume ou illusion ? Réalité ou imaginaire ? Horizon ou profondeur ? Ces effets de matières inédits provoquent un regard neuf, original, aux bordures du réel, sur notre environnement et notre condition. Un nouvel univers dont chacun peut écrire l’histoire. 

 

PARCOURS : 

Née à Saint-Malo en 1984, je me prédestinais à devenir musicienne : Master de Musicologie en poche, spécialité Jazz et Improvisation, mes vingt années de piano devaient tout naturellement me conduire à l’enseignement ou à une carrière artistique. Mais la vie est imprévisible ! 

La peinture commença à prendre une large place. Une année d’Histoire de l’Art (2002), puis les cours d’Arts Plastiques à l’université de Rennes (2003-2005) aiguisèrent mon regard. Vinrent ensuite les cours du soir aux Beaux-Arts de Rennes (2009), puis aux Beaux-Arts de Nantes (2012-2014), qui me permirent d’explorer de nouvelles pistes artistiques. 

C’est à présent plein temps que je me consacre aux Arts Plastiques, avec l’obtention du Diplôme de Formatrice d’Ateliers d’Arts Plastiques (RNCP), formation réalisée en 2016-2017 aux Ateliers Terre & Feu de Rennes. 

Depuis 2017, j’anime des cours à l’année de dessin et de peinture dans 3 associations de la région nantaise. Je propose également des stages collectifs ou particuliers, pour tout public, initié ou non, autour de techniques picturales variées : dessin, pastel, acrylique, huile, collages, techniques mixtes… Mais aussi dans d’autres disciplines telles que sculpture, céramique ou gravure. 

 

 

Laurence Gardet-Marquer

FORMATION 

Avignonnaise d’origine, je fréquente très tôt les Beaux-Arts d’Avignon puis je suis les cours de G. Appien, peintre contemporain du Vaucluse. Actuellement, je travaille et réside à Vannes et suis depuis 1994 les ateliers de dessin de l’EESAB de Lorient, le dessin étant pour moi une pratique indispensable à la sculpture. 

Après le dessin et la peinture, la sculpture a été la suite logique de mon travail artistique. Si le bois m’a accompagné dans mes débuts de sculptrice, le bronze avec toutes ses contraintes techniques s’est imposé rapidement presque comme une gageure. Je fais moi-même les cires, la ciselure et la patine de mes pièces. 

Mes modèles sont autant les humains que les animaux. Mes sculptures en bronze racontent les histoires du vivant et questionnent  sur l’origine et les caractères des sujets traités, le possible dans leur processus d’adaptation, à l’évolution de notre environnement.  

 

EXPOSITIONS 

- Concours régionaux  (Œuvres primées) Salon des indépendants-Salon d’automne à Paris 2015- Week-end des Arts Vannes 2016-2018 -SLBA  Lorient 2015 - Expositions en  galerie à  Pont Aven et à Vannes - Expositions  à Sarlat, Josselin, Quiberon 2017 -Salon de Guérande 2017-2018-2019 - Exposition Château de l’Hermine à Vanne 2017- Exposition annuelle collective Art’Baden depuis 2014 - Exposition Atlantic Gallery New York 2018 - Exposition collective Chapelle d’Arradon 2018. 

Technique  

  

Thème de l’ensemble de l’œuvre :  l’Evolution 

C’est une recherche du lien unissant l’humain et l’animal ou chaque espèce entre elle, de son influence sur leur évolution respective et leur devenir. 

 


Semaine 3 : du 10 au 17 août 2019

Gérard Mursic

Le peintre accorde une place toute particulière à l’instinct dans ses représentations. 

Proche de l’abstraction, il privilégie l’intuition, la sensibilité et l’émotion. L’artiste développe une technique personnelle singulière, spontanée dans la dynamique du geste et des couleurs en interaction. 

 

Récompensé de nombreuses fois dans les salons artistiques, Gérard Mursic expose actuellement à St Paul Galerie à ST PAUL DE VENCE ainsi qu’à la galerie Pygmalion à ST NAZAIRE 

Invité par la ville Turque de Kusadasi, il participe à l’International Workshop of Art en septembre 2016 en compagnie de 23 artistes de différentes nationalités. Il a récemment été retenu par la Fellini Gallery de Berlin pour la Velocity Exhibition du 24 sept. 2015 au 18 janv. 2016. 

Il participe aux rencontres artistiques de Maubourguet depuis 2016. 

 

Invité d’honneur aux salons de Bénouville (14) et d’Ernée (53) en 2017 

Participation aux salons de Thorigné Fouillard (Rennes), Flers (Orne) , Vannes (56)…. 

Invité d’honneur au salon de Luc sur mer en octobre 2018 

Invité à la biennale de Biennale de St Brieuc et au salon d’art contemporain de Bonsecours (Rouen) en 2019. 

Invité au salon Accalmie de Loguivy de la mer (22) en septembre 2018 

Invité d’honneur au salon de Yvetot octobre 2019 

Salon ART3F Nantes 2019Actuellement à St Paul Galerie à ST PAUL DE VENCE 

ainsi qu’à la galerie Pygmalion à ST NAZAIRE 

Dominique Mahé

Avec  mes sculptures de petits garçons et de petites filles, je vous propose un retour et un voyage vers notre enfance . 

Je vous invite à partager leurs secrets, leurs bouderies et leurs joies .

 

Chacune de mes sculptures raconte une histoire mais a aussi sa petite histoire car bien souvent alors que j’ai décidé de sculpter une petite fille rieuse, par magie, cette petite fille, se transforme en petit garçon boudeur. 

 

Je vous propose de rentrer dans leur monde. 

 

Chaque année, j’ai l’occasion de donner plusieurs sculptures à des associations et en 2014, la sculpture que j’ai offerte aux Restos du Cœur à Lamballe a eu beaucoup de succès.  Mon entourage amical et familial m’a alors incité à exposer. 

 

EXPOSITIONS 

Salle des Régates VAL ANDRE Exposition avec plusieurs sculpteurs juin 2015 

Salon Art Tri Bord  ST QUAY PORTRIEUXmai 2017 

Exposition chez l’antiquaire Franck Audouard MORIEUXseptembre 2017 

Salon de Robiennovembre 2017 

Salon Art Tri Bord  ST QUAY PORTRIEUXmai 2018 

Exposition Musée et Capitaines Ile d’Arzjuillet 2018 

Expo Art et Flamme – Salon de sculpture Chantepienovembre 2018 

Salon de Robien novembre 2018 

Salle des Régates VAL ANDRE novembre 2018 

Biennale de Robienjanvier 2019