La Chapelle du Domaine de Prières


Le site de l'exposition

L'abbaye cistercienne Notre-Dame-de-Prières est consacrée le 31 octobre 1252. La fondation de ce monastère par Jean Ier, duc de Bretagne, est confirmée en 1253 par le pape Innocent IV. L'abbaye, qui possède droits de passage de la Vilaine, vignes, salines, métairies et autres moulins, est très puissante. Elle exerce, en outre, le droit de haute, moyenne et basse justice sur ses terres. Mais l'abandon des règles cisterciennes et les aléas des guerres de Religion marquent, au XVe siècle, le début de son déclin. Au cours du XVIIe siècle, un renouveau se dessine. Le monastère est entièrement reconstruit. À la Révolution, les moines sont dispersés, les bâtiments transformés en caserne et en grenier à foin. Le rachat du domaine par M. Le Masne en 1801 sauve le monastère de la ruine.

 

Le programme de reconstruction du monastère comprend l'érection d'une église abbatiale, une œuvre grandiose d'Olivier Delourme, dont la haute tour sert d'amer. Au début du XIXesiècle, le nouveau propriétaire des lieux démolit l'église en ruine et n'en conserve que la tour.

Plan de localisation de l'exposition